Thursday, March 02, 2006

Les Maoris dans le parc


Albert Park, Auckland

Hier aprèm’, avant que Guillaume se rende au port pour son boulot, on s’est posés dans Albert Park. Il faisait beau ; il n’y avait pas un nuage. Un peu plus loin, un groupe de quatre ou cinq Maoris, étudiants à l’Université d’Auckland, jouaient au rugby… Ils se faisaient des passes, plus précisément… Ah ! Si vous aviez vu ça ! Le plus petit gabarit du lot devaient avoisiner les 95kgs… Et les gars, ils enchaînaient les longues passes vrillées main droite, main gauche, entre les jambes et derrière le dos (chistera) à une vitesse hallucinante ! Si Rougerie, qui n’a jamais réussi une bonne passe dans sa carrière, avait vu ça, il aurait été complexé pour le restant de sa vie… Et le pire, c’est qu’ensuite, une Maorie s’est jointe au groupe… Honnetement, je n'avais jamais vu une fille manipuler aussi bien un ballon de rugby ! Techniquement, elle n’avait rien à envier à un Michalak ! Bon, j’exagère à peine, mais par contre, il vaut mieux que Rougerie ne vienne jamais par ici… D’autant plus que ces Maoris là géraient les coups de pied à la perfection…
Sauf qu’à un moment, suite à une chandelle quelque peu dévissée, le ballon est tombé à côté de moi. J’ai voulu allonger ma passe pour renvoyer le ballon au gars qui me regardait, mais me suis aussitôt ravisé en jugeant la force du vent… N’ayant plus fait la moindre passe depuis bien longtemps, j’ai eu peur de ne pas atteindre ma cible, et de me prendre par conséquent une terrible honte face à ces Maoris pour le moins impressionnants… Je me suis ainsi tourné vers la fille, qui était plus proche de moi, et, malgré la branche qui nous séparait, je lui ai envoyé le ballon… Le problème, c’est que la balle s’est coincée dans les branches de l’arbre ! Et je vous assure, confisquer un ballon ovale à un Maori, c’est comme retirer l’os des crocs d’un bulldog affamé ! En fin de compte, la honte, je me la suis prise, et une belle en plus, par contre j’ai été suffisamment efficace pour grimper dans l’arbre en un temps record et leur rendre le ballon avant qu’ils ne me tombent dessus ! Non, ils ne m’auraient rien fait, ils avaient l’air plutôt sympa ces gars là… Enfin je dis ça mais je préfère quand même les rencontrer dans un parc que sur un vrai terrain de rugby !
Conclusion de la journée : j’ai réalisé que j’avais besoin de faire un peu de sport, tout comme j’ai réalisé que ce ballon ovale me manquait énormément. Sitôt la honte oubliée, j’ai foncé dans un magasin de sport, me suis acheté une paire de godasses adéquates pour la pratique du sport, puis me suis acheté un ballon de rugby, puis me suis rendu à l’Auckland Domain, ce parc immense où personne ne pourrait me voir et se moquer de mes passes foireuses, et j’ai couru, couru et couru, en enchaînant les passes à moi-même et les coups de pieds jusqu’à ce que la fatigue ait raison de moi… La prochaine fois, je vous assure, ça ne sera pas la même histoire avec les Maoris !
Yesterday afternoon, before Guillaume started to work, we laid down on Albert Park. A bit further, four Maoris, students at Auckland University, were playing rugby. Oh my god, if you had seen those guys ! They were all massive ; the shortest and slimest one should weigh at least 95 kg !
The way they were passing the ball to each other, given their size, was truly impressive... Then a Maori girl joined this group, and began to deliver the ball... wow, never in my life had I seen a girl passing a rugby ball so well !
Suddenly, after a strangely poor kick, the ball came next to me. I wanted to pass the ball to the guy looking at me, but I thought he was maybe too far (the power of the wind didn’t enhance my confidence actually), so I prefered to pass the ball to the girl, who was the closest... The problem is I hadn’t pass a ball for a while, so the ball landed in the tree which was between us... I really feared the Maoris would become angry bulldogs ! Within a second I climbed up on that tree, caught the ball and gave it back to one of the guys... Hopefully, the Maoris were laughing, I mean yep that’s bad I had the shame of my life, but at least I’m still alive ! Actually those guys were really cool. That said, I’d rather meet them in a park like this one than on a true rugby field !
In the end, I realized I needed to do some sport, as well as I missed that oval ball... After the shame, I went straight to the Warehouse, bought some sport shoes, then bought a rugby ball, then I moved to the huge Auckland Domain, where nobody could see my mistakes again, and started to run... I ran, ran, ran, passing & kicking the ball to myself until I couldn’t breath anymore... Next time, I swear, Maoris won’t be laughing at me !

2 Comments:

At 3:58 PM, Blogger callie said...

loooolll!... aw jey its cool, atleast you tryed huh..lol.. funny shit. I would have probaly done the same. Sounds you guys are doing great besides the rugby .. ;) practice makes better. I have faith in ya. ;) BIG KISSES TO BOTH OF YOU GUYS.
Callie

 
At 4:39 AM, Anonymous Freddo said...

Arrrgh Jé meme si je me suis pissé dessus de rire, tu m'a fait trop envie la !!!

 

Post a Comment

<< Home